textes cunéiformes

 

Comme un bateau, il flotte toujours sur l’eau

26.04.2022 | par Cécile Michel | 3 Commentaires

Ce proverbe sumérien est à l’image des habitants du sud de la Mésopotamie qui avaient construit leurs maisons de roseaux sur des îlots au cœur des marais. Pour se déplacer d’un lieu à l’autre, ou encore pour aller pêcher, ils utilisaient différents types de bateaux. Une mission irakienne et allemande, menant des fouilles de sauvetage dans les environs du site d’Uruk (moderne Warka), vient de mettre au jour (printemps 2022), les vestiges d’une barque entière. Ce bateau, datant du IIIe... Lire la suite

Le couvre-chef des femmes : Le genre des vêtements (3)

13.12.2021 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Se couvrir la tête – ou non – peut avoir une dimension sociale, religieuse, être un marqueur de genre ou tout simplement être lié au climat. L’iconographie mésopotamienne montre une grande variété de couvre-chefs pour les hommes et les femmes : couronne, bonnet, polos, turban, écharpe… et tiare à cornes pour les divinités. Des textes cunéiformes suggèrent que, dans certaines circonstances, les femmes pouvaient se couvrir la tête d’un simple foulard. Un hymne akkadien pour la déesse Ishtar relève, parmi les... Lire la suite

Des milliers de tablettes cunéiformes retrouvent leur pays d’origine

24.08.2021 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Mardi 3 août 2021, des caisses en provenance des États-Unis ont été au centre d’une cérémonie à Bagdad. Arrivées par l’avion qui transportait le Premier ministre irakien, elles contenaient plus de 17 000 objets archéologiques, biens culturels restitués par les États-Unis à l’Irak, dont une grande majorité de tablettes d’argile couvertes de caractères cunéiformes. Ces objets proviennent d’une part du Musée de la Bible, inauguré à Washington (district de Columbia) en 2017, et créé par une famille chrétienne évangélique propriétaire de... Lire la suite

Fabrication de faux en série

30.11.2020 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Aujourd’hui, chaque institution scientifique française est dotée d’un ou d’une Référent(e) Intégrité Scientifique chargé(e) d’enquêter sur les méconduites scientifiques. Celles-ci reposent principalement sur la falsification et la fabrication de données, ou encore sur le plagiat. En archéologie ou en histoire, la fabrication de données peut prendre la forme d’un texte écrit sur un support artificiellement vieilli, rédigé dans une langue aujourd’hui morte à l’aide d’un système d’écriture qui n’a plus court. C’est un faux réalisé dans le but tromper ; de... Lire la suite

Pillages d’antiquités en temps de pandémie

30.05.2020 | par Cécile Michel | 4 Commentaires

Le confinement qui a été imposé à une partie importante de la population mondiale à cause de la pandémie de COVID-19 a obligé les archéologues, comme tant d’autres, à poursuivre leurs activités à distance, depuis chez eux. Les sites archéologiques, désertés par les scientifiques, sont devenus la proie des pilleurs d’antiquités qui n’hésitent plus à trafiquer en plein jour, sur internet, alors que la justice est au ralenti. En Judée et en Samarie, par exemple, des voleurs ont creusé des... Lire la suite

Les archéologues français sont de retour dans le sud de l’Irak

23.12.2019 | par Cécile Michel | 1 Commentaires

Depuis les années 2010, les archéologues français sont présents dans le Kurdistan irakien aux côtés de nombreuses équipes venant du monde entier. En revanche, ils n’avaient pas, jusqu’à présent, obtenu l’autorisation des autorités françaises de travailler dans la partie sud de l’Irak, au cœur de l’ancienne Mésopotamie, jugée trop dangereuse. L’année 2019 aura vu le retour des archéologues français à Larsa, un site fouillé depuis 1933 et en continu de 1967 à 1989. Entre 2000 et 2002, après une absence... Lire la suite

Peut-on apprendre aux ordinateurs à déchiffrer les écritures cunéiformes ?

28.09.2019 | par Cécile Michel | 2 Commentaires

Les historiens et archéologues de l’antiquité ont de plus en plus recours aux humanités numériques pour archiver, organiser et interroger leurs données. Et si les ordinateurs pouvaient faire le travail des assyriologues et déchiffrer les écritures cunéiformes ? Plusieurs projets tendent vers ce but en Europe et en Amérique. Le défi est d’ampleur. En effet, les écritures cunéiformes proposent trois systèmes différents, logographique (un signe pour un mot), syllabique (un signe pour une syllabe) et alphabétique, avec, pour la grande majorité... Lire la suite

Que nous apprennent les empreintes digitales sur l’argile ?

31.08.2019 | par Cécile Michel | 4 Commentaires

La vaisselle, les étiquettes de récipients ou ballots de marchandises, voire les tablettes cunéiformes, tous ces objets fait d’argile finement préparée présentent régulièrement des empreintes d’autres matériaux. Il peut s’agir de la trame d’un textile qui a servi à fermer un vase ou protéger une tablette. Parfois on a affaire à la trace des roseaux d’un panier ou du bois d’un coffre. On trouve aussi occasionnellement l’empreinte d’une feuille ou d’une plume qui traînait à proximité de l’endroit où l’objet... Lire la suite

Retrouver les couleurs des textiles antiques

26.06.2019 | par Cécile Michel | 3 Commentaires

Selon les incantations mésopotamiennes rédigées en sumérien et en akkadien, la cornaline est associée au sexe féminin tandis que le lapis-lazuli représente le sexe masculin. Derrière la symbolique attachée à ces pierres semi-précieuses figurent les couleurs bleu et rouge intenses qui, de ce fait, deviennent genrées. Le rouge et le bleu sont les principales couleurs des textiles teints dans les textes cunéiformes, sans toutefois une claire association au genre de leur porteur ; les textiles teints en jaune ou vert sont... Lire la suite

Une nouvelle archive cunéiforme découverte en 2018 à Kunara dans le Kurdistan irakien

31.03.2019 | par Cécile Michel | 0 Commentaires

Sur la rive droite de la rivière Tanjaro dans le Kurdistan irakien, dans les piémonts du Zagros, à 5 km au sud-ouest de la ville de Souleymaniyeh, se trouve le site de Kunara. Cette région, inaccessible du temps de Saddam Hussein, manque de données historiques. Les fouilles débutées sur ce site en 2012 sous la direction de Christine Kepinski, dans le cadre de la mission archéologique du Peramagron, se poursuivent depuis 2015 sous la direction d’Aline Tenu, avec le soutien du... Lire la suite