RSS
 

Les « algues bleues » : des cyanobactéries aux couleurs multiples

Les vagues de chaleur à répétition, conjuguées à l’apport de phosphates dans les plans d’eau, offrent des conditions propices à la prolifération des « algues bleues ». Au grand dam des baigneurs car la toxicité de ces dernières conduit régulièrement les autorités à interdire les baignades dans les lacs et les étangs contaminés. C’est l’occasion de préciser la nature de« algues bleues » (car ce ne sont pas des algues mais des bactéries !) et d’expliquer l’origine de leur couleur : souvent bleu-vert mais pas toujours.... Lire la suite

Du bleu de méthylène dans une crème solaire. Quels avantages ?

Une crème anti-âge contenant du bleu de méthylène est commercialisée depuis le printemps 2022.1 Elle protège également du Soleil… mais pas de crainte à avoir : ce composé est en proportion trop faible pour que les adeptes de la bronzette prennent une allure de Schtroumpf ! Quels sont les avantages du bleu de méthylène – colorant “ancestral” bien connu par ailleurs – par rapport aux filtres UV couramment utilisés dans les crèmes solaires ? Avant de répondre à cette question, examinons comment la... Lire la suite

Ces gouffres marins appelés “trous bleus”

Trous noirs, trous blancs, trous bleus,… les premiers sont connus de tous, beaucoup moins les seconds (hypothétiques jumeaux inverses des trous noirs)1. Et les trous bleus ? Contrairement aux précédents, on ne les trouve pas dans le cosmos mais sur notre planète. Il s’agit de gouffres remplis d’eau. Comment se sont-ils formés ? Où les trouve-t-on ? D’où vient leur couleur bleu profond ? Une origine qui remonte à la préhistoire Il y a environ 2 millions d’années (lors d’une période glaciaire du... Lire la suite

Pourquoi pouvons-nous voir des galaxies vertes mais jamais d’étoiles vertes ?

Les innombrables images transmises par les agences spatiales sont riches en vert, mais attention, il s’agit le plus souvent de fausses couleurs. Si le ciel nocturne se met fréquemment au vert (aurores polaires, airglows, météores, comètes : voir le billet précédent1), le vert est rare au-delà du système solaire. Nous ne voyons en effet jamais d’étoiles vertes bien que de rares galaxies apparaissent vertes (Fig. 1). Surprenant n’est-ce pas, puisque les galaxies sont essentiellement constituéesd’étoiles ! Voyons la raison de ce paradoxe.... Lire la suite

Quand le ciel nocturne se met au vert

La couleur verte est la plus répandue sur le sol terrestre en raison de la présence massive des végétaux contenant des chlorophylles. En revanche, elle n’apparaît jamais dans le ciel durant la journée, à l’exception du furtif rayon vert, clin d’œil du Soleil avant qu’il ne disparaisse sous l’horizon. Et dans le ciel nocturne ? Des lumières vertes nous parviennent en maintes occasions : les aurores polaires (Fig. 1), les lueurs du ciel nocturne (en anglais airglow), certains météores, la chevelure de... Lire la suite

Du riz à la lumière… en passant par des boîtes quantiques

Petit exploit dans le domaine du recyclage des déchets : Ken-ichi Saitow de l’Université d’Hiroshima, et ses collègues, ont mis au point une méthode peu coûteuse et respectueuse de l'environnement pour fabriquer une diode électroluminescente (LED) émettant dans le rouge-orangé.1 La première étape consiste à extraire la silice de « balles » de riz, c’est-à-dire des enveloppes des grains de riz devant être éliminées par broyage : ces déchets représentent 100 millions de tonnes par an dans le monde ! Puis cette poudre de silice est... Lire la suite

D’où viennent les diverses couleurs des météores ?

Les étoiles filantes et autres météores offrent un spectacle dont on ne se lasse pas. Leur origine extraterrestre fait rêver. Difficile de distinguer leurs couleurs à l’œil nu mais les photographies les révèlent : jaune, vert, bleu, violet, rouge… (Fig. 1) D’où viennent ces couleurs ? S’agit-il simplement de l’émission par les éléments métalliques du météoroïde portés à haute température par la chaleur produite lors du frottement dans les hautes couches de l’atmosphère ? La réalité est bien plus subtile, notamment parce que... Lire la suite

L’étonnante fluorescence naturelle des vins

Voici une petite expérience qui épatera vos amis lors d’un dîner. Remplissez un verre avec du vin blanc, puis après avoir réduit la lumière ambiante, si nécessaire, éclairez le verre avec une lampe torche UV. Le vin émettra alors une belle lumière turquoise (Fig. 1). Tous les vins contiennent en effet des composés fluorescents naturels. Quels sont-ils ? La fluorescence contribue-t-elle à la perception des reflets verts de certains vins blancs ? Quelles informations la fluorescence apporte-t-elle aux œnologues ? La fluorescence turquoise... Lire la suite

Le fabuleux destin du diamant noir géant Enigma

Un énorme diamant noir de 555,55 carats (111,11 grammes) possédant 55 facettes a été adjugé 3,16 millions de livres sterling (3,75 millions d'euros) lors d’une vente aux enchères en ligne organisée par Sotheby’s à Londres du 7 au 9 février 2022.1 Pourquoi un prix aussi exorbitant ? À la rareté de ce type de diamant s’ajoute le coût d’une taille qui a pris plusieurs années. Ce diamant porte bien son nom de baptême, The Enigma, car la façon dont les diamants noirs... Lire la suite

Couleur & vin. 9. Des goûts et des couleurs, on en discute pour le vin

La dégustation d’un vin est un moment privilégié de découverte et d’émotions.1 Première étape : observation de la robe du vin sur toutes les coutures : sa couleur bien sûr, mais aussi son aspect physique (fluidité, limpidité, éclat...).2 Après la vue, deux autres sens sont sollicités : l’odorat pour humer les arômes, et enfin, en apothéose, le goût pour apprécier toutes les subtilités de sa saveur. C’est prouvé scientifiquement, notre perception de la saveur et des arômes est très sensiblement modifiée par la... Lire la suite