L'auteur : Didier Nordon

Avatar of Didier Nordon

Didier Nordon est venu au monde dans un département aujourd'hui disparu, la Seine, et a fait une multiplication exacte le jour même de sa naissance, puisqu'elle a eu lieu le 23.2.46.
Ainsi voué aux nombres, il ne pouvait, vingt et quelques années plus tard, que rejoindre Bordeaux, ville célèbre pour l'équipe de théorie des nombres qui y travaille.
Depuis, il a eu largement le temps de s'intéresser à d'autres sujets, dont ce blog donne un aperçu.

 

Tous ses articles

 
 

Déboulonnons Poincaré !

21.07.2020 | par Didier Nordon | 2 Commentaires

Ah, la mode est à déboulonner les statues ! Eh bien, déboulonnons Poincaré ! "Je joue [à l’écarté] avec un monsieur que je ne connais pas ; il a donné 10 fois et il a tourné 6 fois le roi ; quelle est la probabilité pour que ce soit un grec ?" (La science et l’hypothèse, Première partie, Chap. XI, Le calcul des probabilités). Certes, d’après le Grand Robert, l’emploi de "grec" au sens de "tricheur au jeu" était courant... Lire la suite

Ringard, mais inédit

15.06.2020 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Ce n’est pas que personne n’ait averti des risques d’épidémie, c’est que personne n’a écouté. Notre époque se croit marquée au sceau du jamais vu : les technolâtres célèbrent les merveilles inédites que la technologie offre ou promet, les écologistes prophétisent des catastrophes inédites. Or une épidémie ne relève pas de l’inédit. Du coup, ce danger n’a pas retenu l’attention. Et voilà qu’une épidémie - chose ringarde ! - a apporté du jamais vu : le confinement simultané de nombreux... Lire la suite

Question de genre

04.06.2020 | par Didier Nordon | 3 Commentaires

Covid. Le genre masculin semblait établi. Le Monde s’y tient mais, sur France Culture, plusieurs journalistes, obéissant à l’Académie française, se sont mis à dire la covid. Va-t-il y avoir débat là-dessus ? Si oui, je serais heureux qu’on m’en dise l’enjeu. Il faut être français (dans le pire sens du terme !) pour faire naître une question si futile. Un site internet consacré au Scrabble ne dénombre que 22 mots français se terminant en id. Nid, laid, froid, muid... Lire la suite

Jeux de mains, jeux d’humains

04.05.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

Le mot « inhumain » est de ceux dont on abuse. Il qualifie, par exemple, la cruauté d’un dictateur, ou le fait d’être soumis à des exigences ou des conditions de travail extrêmes. En fait, ces circonstances sont humaines. Il appartient à l’espèce humaine de produire des gens d’une cruauté infinie ou de mettre en place des situations exigeant de ceux qui les subissent des efforts... surhumains. Par contre, ce qui est exigé de nous en ce moment mérite le... Lire la suite

Une nouvelle unité de mesure

15.04.2020 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Les temps actuels incitent aux bricolages. Mais attention ! Si on se lance dans un grand bricolage sans avoir suffisamment d’entraînement, on risque de graves troubles cardiaques, nerveux, conjugaux... Les autorités mettent donc en garde. Si vous n’êtes pas aguerri, n’entreprenez jamais de bricolage à plus de cent jurons. Le juron, unité servant à mesurer l’importance d’un bricolage, est défini de la façon suivante. Supposons que vous vouliez enclencher le machin dans le truc-muche de façon que le bidule qu’il... Lire la suite

Théorème du Confinement

09.04.2020 | par Didier Nordon | 2 Commentaires

Comme toujours, n’est-ce pas, la théorie a mille longueurs d’avance sur la pratique. Dès 1991, le mathématicien Frédéric Campana publiait dans le Bulletin de la Société mathématique de France un « Théorème du confinement ». Vu son abstraction (le théorème apparaît dans un article intitulé « Une version géométrique généralisée du théorème du produit de Nadel »), je doute qu’il puisse nous aider beaucoup dans notre quotidien actuel. Mais sait-on jamais ? Les théorèmes mathématiques ne sont pas tous nés dans la tranquillité du... Lire la suite

Gare à la pangoline !

11.03.2020 | par Didier Nordon | 1 Commentaires

Ni « maladie à coronavirus » ni « covid 19 » ne sont vraiment passés dans l’usage commun pour désigner l’affection qui tient aujourd’hui la vedette. C’est tout juste si les gens ne prennent pas « covid 19 » pour le nom du virus. Il faut donc un nom plus parlant pour désigner la maladie. Je propose : la pangoline, en référence à l’animal soupçonné d’avoir transmis le virus à l’homme. Qu’on ne vienne pas objecter que le mot pangoline, charmant comme un air de mandoline,... Lire la suite

En anglais, « grand » se dit « last »

09.03.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

Un observateur malavisé surprenant une conversation entre théoriciens des nombres pourrait trouver ces mathématiciens fort irrespectueux à l'égard de Fermat. Il n'est pas rare en effet d'entendre des phrases comme : "Tu utilises le petit Fermat et tu obtiens tout de suite le résultat cherché". Il n'y a en vérité aucune condescendance à l'égard de Fermat dans l'expression "le petit Fermat". Elle est une abréviation familière et courante pour désigner le "petit théorème de Fermat". Et, à son tour, cette formulation... Lire la suite

Les mathématiques au secours de M. Macron

28.01.2020 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

On raconte que, un jour, Hadamard se rendait en train à un congrès de mathématiques. Il partageait son compartiment avec des collègues bruyants. Or Hadamard, fatigué, voulait dormir. Il leur proposa donc une jolie petite colle mathématique, bien retorse. Pour la résoudre, lesdits collègues se plongèrent aussitôt dans la plus intense réflexion. Le silence se fit et Hadamard put se reposer. On raconte aussi que la conjecture de Syracuse fut imaginée par les mathématiciens soviétiques qui voulaient paralyser leurs concurrents... Lire la suite

Résoudre des problèmes dépourvus de solution

21.12.2019 | par Didier Nordon | 0 Commentaires

L’enseignement des mathématiques nous a habitués à une distinction tranchée entre problèmes ayant une solution (ou plusieurs) et problèmes n’en ayant aucune. Si je cherche des carrés d’entiers strictement positifs dont la somme est un carré, j’en trouverai. Si je cherche des cubes d’entiers strictement positifs dont la somme est un cube, j’aurai beau insister, je n’en trouverai pas. Personne ne peut contester cela. Aucun problème politique n’a de solution en ce sens que, quelle que soit la voie choisie,... Lire la suite