Vive les sciences de la nature

 

La vulgarisation de la chimie

17.01.2022 | par this | 0 Commentaires

Je rencontre une question de vulgarisation d'autant plus intéressante qu'elle concerne la chimie. Dans un texte que je fais, je suis conduit à évoquer des composés de la classe des "ammonium quaternaires" : évidemment, je sais que la plupart de mes amis qui me liront n'ont aucune idée de ce dont il s'agit, et je me demande donc comment leur présenter ce type de composés. Là, je commence par expliquer, avant de proposer une discussion sur la nécessité de le... Lire la suite

Quelle belle découverte

10.01.2022 | par this | 0 Commentaires

Quelle belle découverte ! Dans la série des émerveillement, il y a la découverte des fullérènes, ces composés dont les molécules sont apparentées au buckminsterfullerène, en forme de ballon de football, avec 60 atomes de carbone aux nœuds d'un réseau refermé en sphère. Le carbone est un élément dont il existe plusieurs variétés pures : il y a d'abord le graphite, où les atomes de carbone sont arrangées en réseau hexagonal, comme un nid d'abeille, ce qui forme des plans... Lire la suite

Réconcilier les citoyens avec les sciences de la nature ? Non, seulement les concilier ;-)

15.12.2021 | par this | 1 Commentaires

Alors que nous finissons une journée scientifique en hommage au chimiste Christian Ducauze, avec une dernière partie consacrée à la médiation scientifique, qui lui tenait à cœur, je rumine un peu les différentes interventions (sans qu'il y ait d'ailleurs de connotation péjorative à "ruminer") : j'y pense, j'y pense encore, et je pense à un point en particulier, à savoir cette expression que j'ai entendue plusieurs fois: « réconcilier les citoyens avec la science ». Cela me fait souvenir d'une... Lire la suite

Il y avait la chimie descriptive, et ses rapports compliqués avec la physique, ou, du moins, des méthodes mathématiques, qui font véritablement les sciences de la nature

19.11.2021 | par this | 0 Commentaires

Pierre Duhem fut un personnage extraordinaire, un pionner de la thermodynamique, professeur à Bordeaux, membre de l'Institut, pas toujours en bonne relation avec les mandarins parisiens.   Ses réflexions sur la chimie physique méritent d'être bien lues. Les voici :       Une science nouvelle, La chimie physique, par Pierre Duhem Extrait de la revue philomathique de Bordeaux et du Sud-Ouest, 2e année, numéro 5, 1er mai, et numéro 6, 1er juin 1899 Publié à Bordeaux imprimerie xxxx, 11... Lire la suite

Surtout l’incertitude et, mieux, la reconnaissance de l’ignorance

29.10.2021 | par this | 0 Commentaires

  Grâce à un ami, j'ai mieux compris ce matin combien nous devons être prudents, malgré nos "certitudes" durement obtenues !   Mon ami est enseignant, et, mieux, enseignant en sciences de la nature, et il m'interrogeait sur les systèmes dispersés : mousses, émulsions, gels, etc. Au cours de notre discussion, je me suis entendu lui répondre avec beaucoup d'assurance sur ce je... crois savoir ... jusqu'au moment où j'ai été amené à lui expliquer que, il y a plusieurs... Lire la suite

Dans la série des expériences que montrent très pertinemment les musées scientifiques, il y a celle de la surfusion de l’eau.

29.10.2021 | par this | 0 Commentaires

Considérons de l'eau liquide, à la température ambiante. Si nous la refroidissons, vient un moment, à zéro degré, ou l'on voit l'eau se solidifier, former de la glace. Inversement, si nous chauffons de la glace que nous sortons d'un congélateur à la température de -20 degrés (par exemple), elle reste solide tant qu'on n'a pas atteint zéro degré... et elle fond alors, se transformant en eau liquide à cette température particulière, qui est la température de fusion. Mais si nous... Lire la suite

Dans la série des expériences marquantes : la bille et la plume

29.10.2021 | par this | 0 Commentaires

  Il y a des expériences de chimie ou de physique qu'il faut absolument montrer à tous. L'une d'entre elles montre merveilleusement que, dans le vide, les objets tombent tous de la même façon, quelle que soit leur masse. Bien sûr, on peut s'en douter avec une expérience de pensée qui consiste à lâcher ensemble, d'une certaine hauteur, une haltère et l'haltère jumelle, mais coupée en deux moitiés : les trois objets tombent tous à la même vitesse, la coupure... Lire la suite

Mon Chateau de la science, plutôt que le Temple d’Einstein

28.10.2021 | par this | 0 Commentaires

Relisant un texte intitulé "Le Temple de la Science", qu'Albert Einstein écrivit pour l'anniversaire de Max Planck, je m'aperçois que je trouve ce texte imparfait, même si je l'ai largement diffusé.   Ici, je propose mon propre texte, où je modifie celui d'Einstein pour que le costume m'aille mieux   "Des hommes et des femmes ont des raisons variées de se trouver dans le Château des Sciences de la nature. Leurs motivations, leurs caractères, leurs valeurs, leurs morales sont aussi... Lire la suite

La structure des articles scientifiques

23.07.2021 | par this | 0 Commentaires

  C'est amusant de voir qu'aujourd'hui, pour les sciences de la nature, la structure conventionnelle des articles scientifiques est parfois considérée comme un carcan, alors que sa mise au point progressive a été un progrès extraordinaire, une innovation merveilleuse. Jadis, les articles scientifiques étaient de très longues descriptions d'expériences, avec des mots, des phrases interminables, et chacun devait en quelque sorte inventer la structure de son récit. Progressivement, on en est arrivé à une structure qui est la suivante :... Lire la suite

L’intérêt de la théorie

14.07.2021 | par this | 0 Commentaires

"De la théorie"... L'expression est parfois péjorative, alors que ce sont bien les considérations théoriques qui permettent au praticien de progresser ! A ce propos, je me souviens des revendications d'élèves d'une grande école d'ingénieurs, qui disaient qu'ils auraient préféré que leurs études soient des stages, puisque c'est là -disaient-ils- qu'ils apprenaient le plus. Pour répondre métaphoriquement à ce propos, je propose de considérer la confection de sablés : j'espère que l'on me pardonnera d'être si prosaïque, en considérant que... Lire la suite