Lundi : questions d’agenda… et d’enseignement

Que sera cette semaine ? Le vendredi soir, il y aura cette conférence, au pré Saint Gervais, mais, d'ici là, beaucoup d'étudiants passeront au laboratoire, pour des "cours" et des travaux scientifiques.

Des "cours" ? A une nouvelle façon. Je profite de l'occasion donnée ici pour répéter que, si les écoliers en CP ont 0% de temps de travail en autonomie, alors que les étudiants de master 2 doivent finir entièrement autonomes, alors on doit conclure, en vertu d'un avatar du théorème des valeurs intermédiaires, que, lors de leur dernière année de master, juste avant de perdre le statut d'étudiant pour prendre celui de "scientifique" qui est celui des doctorant, alors ils doivent travailler en quasi autonomie : c'est la dernière année qu'ils ont pour apprendre à apprendre.

De ce fait, des "cours" ex cathedra classiques n'ont plus leur place, et c'est en vertu de cette conclusion que nous testons des systèmes où les étudiants font eux-mêmes leurs cours, à partir de documents qu'on leur fournit ou qu'on leur demande de trouver, les enseignants se limitant à guider les études, à répondre aux questions... ce que Pierre Gilles de Gennes avait d'ailleurs introduit comme méthode pédagogique à l'ESPCI ParisTech.

A quoi peuvent alors servir des "cours" classiques ?

 

Publier un commentaire