science

 

Peut-on cuisiner sans connaître les résultats de la gastronomie moléculaire ?

06.06.2022 | par this | 0 Commentaires

Et la réponse à cette question est "oui" : la preuve, on le fait depuis des siècles. Mais on peut faire mieux avec de la connaissance... laquelle nous fait véritablement humain. Ci-dessous, la discussion d'une discussion à ce propos.   Là, on m'indique, sur Twitter, des échanges : - Vous ne faites pas de cuisine ? - Ce n'est pas parce que la cuisine c'est de la chimie, que l'on en est conscient en cuisinant. Inutile de connaître la chimie... Lire la suite

La science n’est pas du dogme !

31.05.2022 | par this | 0 Commentaires

Récemment, dans une soutenance, le candidat représentait des descriptions de systèmes colloïdaux telles que celle-ci : Là, ce n'était pas "à la hauteur" ! J'aurais largement préféré celle-là : Mais, là encore, je n'aurais pas été satisfait, parce que l'image est trompeuse. Notamment, les tailles respectives des gouttelettes de matière grasse et des protéines ne sont pas bien indiquées : dans une mayonnaise, les gouttes d'huile ont un diamètre compris entre un centième et un dixième de millimètre, alors que... Lire la suite

Ne convoquons pas la science pour si peu

31.05.2022 | par this | 0 Commentaires

Dans les discours publics, il y a ce "démontré scientifiquement", et dont j'ai déjà montré que l'expression est contradictoire : la science ne démontre pas, mais elle réfute, alors qu'elle est lancée dans un programme d'exploration des mécanismes des phénomènes. Mais ce matin, ce n'est pas cette expression que j'ai entendue : devant moi, il était question de science pour établir les faits, avec rigueur. Et là, c'est une autre confusion, car la rigueur n'est pas l'apanage des sciences, et... Lire la suite

Science, technologie, technique… et instruction

11.05.2022 | par this | 0 Commentaires

Le titre du présent texte correspond à une partie d’un livre, le Cours de gastronomie moléculaire N°1 (Editions Quae/Belin), qui est un réalité un « traité d’innovation » hybridé avec une introduction à l’épistémologie : après des considérations sur les rapports entre la science et la technique, des centaines d’ « inventions » culinaires sont organisées, de façon formelle, et une méthode d’invention est proposée. Ici, le propos est bien plus limité, et plus pratique : je veux répondre à des amis selon qui les scientifiques... Lire la suite

À propos de Louis Pasteur : pourquoi commémorer sa naissance ?

19.04.2022 | par this | 0 Commentaires

Note liminaire : sutor non supra crepidam         Nous commémorons le 200e anniversaire de la naissance de Louis Pasteur... mais pourquoi ? Parce que la contemplation éclairée des travaux de Pasteur peut donner à de jeunes citoyens l'envie de s'intéresser aux sciences ou à la technologie, et de contribuer à la prospérité nationale, voire à la marche du monde humain. D'ailleurs, ajoutons : pas seulement un goût pour les sciences (de la nature), parce que Pasteur, après... Lire la suite

Qu’est-ce qui est « bon » ? « mauvais » ?

16.04.2022 | par this | 0 Commentaires

  On m'interroge à propos d'une déclaration que j'ai faite (à l'emporte pièce) dans une de mes conférence : j'aurais dit qu'un aliment est bon quand il contient du gras et du sucre. Certes, mais le salé aussi est intéressant et l'éthanol, et l'amidon, et les protéines... Décidément, il faut quand même se méfier de mes "sourires", qui sont peut-être en nombre excessif, ou pas suffisamment appuyés pour que mes interlocuteurs ne prennent pas tout au pied de la lettre... Lire la suite

A quoi bon la connaissance de la chimie ?

11.03.2022 | par this | 0 Commentaires

A quoi bon indiquer à des amis la présence d'un aldéhyde particulier dans un aliment particulier, cet aldéhyde particulier étant essentiel dans le goût de cet aliment ? La question peut-être prise sous deux angles : - tout d'abord, à quoi bon savoir quelque chose ? - et ensuite en quoi savoir ce quelque chose peut-il être utile en pratique ?     Comparons la connaissance sur la présence d'un aldéhyde spécifique à la connaissance de la loi d'Ohm, qui... Lire la suite

Réconcilier les citoyens avec les sciences de la nature ? Non, seulement les concilier ;-)

15.12.2021 | par this | 1 Commentaires

Alors que nous finissons une journée scientifique en hommage au chimiste Christian Ducauze, avec une dernière partie consacrée à la médiation scientifique, qui lui tenait à cœur, je rumine un peu les différentes interventions (sans qu'il y ait d'ailleurs de connotation péjorative à "ruminer") : j'y pense, j'y pense encore, et je pense à un point en particulier, à savoir cette expression que j'ai entendue plusieurs fois: « réconcilier les citoyens avec la science ». Cela me fait souvenir d'une... Lire la suite

Les « jaunes brûlés » ?

26.11.2021 | par this | 0 Commentaires

On dit de jaunes d'oeufs qui ont été longtemps au contact du sucre, sans que l'on ait fouetté et "fait le ruban", qu'ils sont "brûlés". De quoi s'agit-il  ? Commençons par donner une des explications fantaisistes (et FAUSSES) du phénomène (que je décris plus bas). Par exemple, j'ai trouvé l'élucubration suivante : "Pourquoi le jaune brûle si on ne remue pas en versant le sucre ? Les cellules lipidiques sont attirées par les glucides et produit une réaction chimique avec dégagement... Lire la suite

Il faut distribuer très largement le texte suivant

23.09.2021 | par this | 0 Commentaires

Par ces temps de plomb où l'argent tient lieu de valeur morale, par ces temps de confusion de direction de la science et de son exercice bien fait, par ces temps de confusion de la science et de la technologie, il y a lieu de relire le discours prononcé par Albert Einstein pour le soixantième anniversaire de Max Planck :   " Le Temple de la Science se présente comme une construction à mille formes. Les hommes qui le fréquentent... Lire la suite